Inforautisme - Information et soutien aux familles de personnes autistes
Vous êtes ici : Accueil > Qu'est-ce que l'autisme ? > Dépistage > M-C.H.A.T.


Level Double-A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0

Qu'est-ce que l'autisme ?

Dépistage

M-C.H.A.T., ou Modified Check-list for Autism in Toddlers

Le M-C.H.A.T. a été validé sur près de 1.300 enfants. Six items ont été identifiés comme pouvant prédire l'autisme. Ainsi, l'absence de certains comportements, ou des perturbations importantes de ceux-ci, doivent être considérés comme des signes d'alerte. Parmi les 23 items, les items clé sont :

Une étude concernant 33.000 enfants est en cours aux Etats-Unis. A l'heure actuelle (2005), 4.200 enfants ont déjà été testés parmi des populations provenant de centres médicaux (pédiatres, médecins généralistes, ...) et des centres d'intervention précoce. Si l'enfant échoue à 2 des items considérés comme prédictifs de l'autisme ci-dessus ou à 3 de l'ensemble des items, un suivi et une évaluation sont entrepris. Les données les plus récentes (mars 2005) démontrent une sensibilité satisfaisante du M-C.H.A.T.

Le M-C.H.A.T. est actuellement considéré comme l'un des rares outils pouvant permettre un dépistage valable des premiers signes d'autisme parmi différentes populations d'enfants non sélectionnés. Le M-C.H.A.T. a été traduit en turc, japonais et espagnol. Une étude concernant l'utilisation du M-CHAT en chinois vient d'être publiée. Il sera important d'analyser les résultats des études menées en d'autres langues et cultures que celle américaine.

Avis important : nous n'avons pas trouvé de version française du M-CHAT. Nous l'avons donc fait traduire à partir de la version originale en anglais publiée sur Internet à partir de 2002. A cette époque, un tableau d'interprétation des réponses au questionnaire accompagnait le M-CHAT. Ce tableau n'est plus disponible sur les sites américains. En effet, ceux-ci publient gratuitement le M-CHAT mais demandent une participation d'environs 10 dollars pour recevoir une interprétation "on-line". Notre propos est celui de vous livrer des informations utiles et non celui d'interpréter des données moyennant un paiement. Nous estimons ainsi que le tableau interprétatif du M-CHAT doit être publié, comme ce fut le cas du tableau interprétatif du CHAT.

Cependant, nous tenons à préciser que le M-Chat n'est pas conçu pour être interprété par les parents, qui effectuent les observations et notent les réponses aux items. Les parents concernés doivent consulter un service de psychologie ou de neuropédiatrie spécialisé pour l'interprétation des résultats, et notamment un "Centre de référence pour l'autisme".

Le questionnaire du M-chat

Auteur : Cinzia Tolfo, 2005